Image describing: Depuis quelques années, Kelly Slater pense à créer une vague artificielle. Le surfeur aux 11 titres mondiaux, a  le sens du business et compte faire partager sa passion dans les centres villes. Kelly Slater a d'ailleurs fondé une entreprise s'intitulant la Kelly Slater Wave Company (KSWC). Son projet de retraite est tout trouvé.

La vague artificielle de Kelly Slater au point mort...

Depuis quelques années, Kelly Slater pense à créer une vague artificielle. Le surfeur aux 11 titres mondiaux, a  le sens du business et compte faire partager sa passion dans les centres villes. Kelly Slater a d'ailleurs fondé une entreprise s'intitulant la Kelly Slater Wave Company (KSWC). Son projet de retraite est tout trouvé.

Kelly Slater avait comme objectif de sortir son concept pour fin 2014. Un prototype de cette vague artificielle a même été présenté à la télévision américaine. (voir vidéo ci dessous). Malheureusement, la justice américaine compte bien ralentir le projet...L' US Patent Office vient en effet de refuser d'accorder le brevet à la KSWC. C'est la troisième fois que cet incident se produit pour Kelly Slater. La raison pour laquelle le brevet a été refusé est la suivante : projet similaire à celui du shaper australien Greg Webber. Ce shaper australien, a déjà déposé en 2004 un projet de vague artificielle circulaire. Le brevet est déposé pour de nombreux pays. La ressemblance des projets est indéniable.

Kelly Slater se trouve donc dans une impasse, cependant vu sa détermination, on a pas fini d'entendre parler de la KSWC.  Va t il changer son projet de quelques détails, va t il faire le forcing auprès de la justice... Affaire à suivre